2019, Hélène et l'alto de Britten

Hélène Clément, altiste du Quatuor Doric,

joue un alto de Guissani 1843, ayant appartenu à Frank Bridge et Benjamin Britten et prêté à titre gracieux par la Britten-Pears Foundation.

 

L’instrument a d’abord appartenu à Frank Bridge, le professeur d’alto de Britten. Bridge a commencé à enseigner Britten à Londres en 1928, quand le compositeur n’avait que 14 ans.

Britten était l’élève préférée de Bridge. Alors quand Britten est parti pour les États-Unis au début de la Seconde Guerre mondiale, Bridge lui a donné son alto comme cadeau de départ.

Il appartient maintenant à la Fondation Britten-Pears, un organisme de bienfaisance basé à la Maison Rouge qui fait la promotion de l’héritage musical de Britten et de son partenaire professionnel et personnel, Peter Pears. Les deux musiciens se connaissaient depuis près de 40 ans et vivaient ensemble dans le Suffolk.

Depuis un an, Hélène a la chance de jouer cet instrument rarement sorti de la Fondation.

suivre ce lien: Doric String Quartet featuring Britten's own viola!

Hélène nous dit: À la seconde où j’ai essayé, j’ai trouvé cela incroyable . Il n’a pas le même son de violoncelle que certains altos essaient d’accomplir – il a un son d’alto, très lumineux et riche, que j’adore. »
 

Helene
 Hélène a enregistré tout le catalogue des quatuors Britten sur l’instrument, avec son ensemble – le Doric Quartet – au Snape Maltings in Suffolk.

Classic Fm nous livre les impressions des musiciens:

suivre ce lien: Classic FM

 

Le Quatuor Doric en quelques mots:

 

E4c05428 doric

Alex Redingtonviolon 
Ying Xueviolon 
Hélène Clémentalto 
John Myerscoughvioloncelle 

“Une unité incroyable …. merveilleuse, dès la première note...” 
The Sunday Times, 11 mars 2018

Indiscutablement l'un des meilleurs quatuors à cordes de sa génération, le Doric String Quartet reçoit un vibrant accueil autant du public que de la part de la critique et ceci à travers le monde. Il remporte de nombreux prix comme en 2008 le 1er Prix du Osaka International Chamber Music Competition au Japon, et le 2ème Prix du Premio Paolo Borciani International String Quartet Competition en Italie. Il se produit depuis sur les grandes scènes européennes comme au Concertgebouw d’Amsterdam, aux Konzerthaus de Vienne et de Berlin, au Frankfurt Alte Oper, au Laeiszhalle à Hambourg, De Singel à Anvers et est régulièrement invité au Wigmore Hall à Londres. Le Quatuor se produit également chaque année en tournée aux États-Unis et fait ses débuts au Carnegie Hall en 2017.

Le Doric String Quartet joue dans de nombreux festivals comme le Festspiele Mecklenburg-Vorpommmen, Schwetzingen, Schwarzenberg Schubertiade, Grafenegg, Aldeburgh, West Cork, Cheltenham, Delft, Incontri inTerra di Siena et Risør Festivals, et collabore avec des artistes comme Ian Bostridge, Mark Padmore, Alexander Melnikov, Pieter Wispelwey, Jonathan Biss, Chen Halevi, Elizabeth Leonskaja, Benjamin Grosvenor, Alina Ibragimova and Cédric Tiberghien. À partir de 2018, le Doric String Quartet assume la direction artistique du Festival Mendelssohn on Mull, ce qui lui permet de jouer un rôle clef dans la mise en œuvre de la mission essentielle du Festival, celle consistant à offrir aux jeunes professionnels de la musique de chambre à cordes, une semaine intensive de mentorat, d’encadrement et de développement.

Depuis 2010, le Doric Quartet enregistre exclusivement pour Chandos Records, avec un répertoire allant de Schumann à Korngold et Walton ainsi que des oeuvres avec orchestre comme L'Introduction et AllegroOpus 47 d’Elgar et Absolute Jest de John Adams.

En 2015, le Quatuor a été nommé Teaching Quartet in Association at Royal Académie de musique à Londres.